Journée débats du 30 septembre 2016

 

« Migrations et citoyenneté dans l’espace euro-méditerranéen »

Cette manifestation s’est tenue dans le cadre de l’appel à projet « Citoyenneté méditerranéenne » de la région PACA. Elle s’est inscrite dans le prolongement de la journée d’études organisée à la Villa méditerranée le 26 mai 2015 sur la bi-nationalité en Méditerranée. Coordonnée par Mauve Carbonell et Delphine Perrin, cette rencontre à la Villa Méditerranée a souhaité poursuivre et approfondir la réflexion et le débat sur la question de la citoyenneté en Méditerranée en l’associant au thème des migrations.

L’enjeu était pour une part d’interroger l’impact de la « crise » des réfugiés et des migrants dans l’espace euro méditerranéen sur les sentiments et les formes d’engagements citoyens. Il était d’autre part d’adopter une perspective plus large permettant d’aborder les migrations dans leur différentes formes et temporalités sous l’angle de leur interaction et leurs relations avec les sociétés de l’espace euro-méditerranéen. Organisée par l’Observatoire des relations euro-méditerranéennes de la MMSH, en partenariat avec le Master d’études européennes d’Aix Marseille Université et le bureau régional du Parlement européen, la journée posait initialement les questions suivantes :

Face à la crise migratoire qui touche l’Europe et la Méditerranée dans son ensemble, quels sont les enjeux et défis de citoyenneté dans la région ? Dans quelle mesure les migrations affectent-elles la question de la citoyenneté dans l’espace euro-méditerranéen ? En Europe, ce sont à la fois la citoyenneté à l’échelle nationale et la citoyenneté européenne en tant que telle qui se voient engagées et questionnées par la crise migratoire. Que signifie la citoyenneté européenne aujourd’hui ?

À l’échelle des États, comment évoluent les représentations de la citoyenneté et les formes de mobilisation sociale lorsque l’arrivée de nouveaux migrants et réfugiés alimente les controverses culturelles et religieuses et ravive les difficultés de cohésion sociale ? En parallèle, au Sud de la Méditerranée, les migrations peuvent avoir contribué à la revitalisation d’une citoyenneté éteinte, autour de la défense des droits individuels et collectifs et l’émergence de nouveaux débats et terrains de revendications touchant notamment aux questions d’identité.

La première table ronde réunissait trois chercheurs dont les présentations se voulaient complémentaires:

Mehdi Alioua, enseignant-chercheur à l’Université internationale de Rabat (UIR) :
Migrations et citoyenneté en Afrique méditerranéenne
Vincent Geisser, chercheur à l’IREMAM (Institut de Recherches et d’Etudes sur le Monde Arabe et Musulman) et directeur de publication de la revue Migrations Sociétés :
Le retour des héritiers de l’émigration/immigration sur les scènes publiques des sociétés du Sud : la pluri-appartenance comme vecteur de citoyenneté ici et là-bas
Dietmar Loch, professeur à l’Université Lille 1 :
Réactions nationalistes et populistes aux migrations en Europe

La seconde table ronde se voulait un « débat citoyen » entre le public et quatre intervenants :

Sylvie Guillaume, vice-présidente du Parlement européen, membre de la Commission parlementaire des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen,
Marie-Christine Vergiat, députée européenne, également membre de la Commission parlementaire des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du Parlement européen,
Alain Dumort, chef de la représentation régionale en France de la Commission européenne,
Sophie Beau, co-fondatrice et directrice en France de l’association SOS Méditerranée.



Citer ce billet
Mauve Carbonell (2016, 30 septembre). Journée débats du 30 septembre 2016. Observatoire des relations euro-méditerranéennes. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/skmy

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search