Table ronde : « Les élections européennes de mai 2019 : quel impact sur l’UE ? Analyse des résultats et perspectives 2019-2024 »

Le 27 septembre 2019, l’OREM s’est associé à la manifestation de la rentrée du Master études européennes et internationales pour la tenue d’une table-ronde « Les élections européennes de mai 2019 : quel impact sur l’UE ? Analyse des résultats et perspectives 2019-2024 » dans l’amphithéâtre de la Maison Méditerranéennes des Sciences de l’Homme.

A l’occasion de la rentrée solennelle des Etudes européennes d’Aix-Marseille Université, cette table-ronde propose de décrypter les résultats des dernières élections européennes, leur impact sur l’UE et la vie des Européens pour la mandature à venir : progression des partis nationalistes et écologistes, recul des partis traditionnels, les équilibres politiques dans les institutions européennes sont modifiés – mais dans une moindre mesure par rapport à ce qui était attendu au printemps –, à l’heure où l’Europe est fragilisée par les multiples crises qui l’atteignent et la difficulté de s’entendre à 28 – bientôt 27 avec le Brexit ? sur les enjeux migratoires, environnementaux et sociaux. Quelle est la marge de manœuvre de cette Europe désunie, déstabilisée aussi bien par son allié historique sur la scène internationale, les Etats-Unis, que par la Russie de Vladimir Poutine ? Les défis qui attendent ce nouveau Parlement européen et les nouvelles équipes
aux manettes dans les institutions européennes sont plus aigus que jamais, sous le regard attentif de peuples européens qui se sont déplacés massivement pour voter en mai 2019, comme le montre la hausse importante de la participation à ce scrutin.

La table-ronde a proposé tout d’abord un dialogue entre les étudiants d’Aix-Marseille Université et la députée européenne nouvellement élue Caroline Roose (Groupe Les Verts/Alliance libre européenne (ALE) ainsi qu’avec des chercheurs spécialistes des questions européennes, venus de différentes régions d’Europe : Thierry Chopin (Univ. Lille), Luis Buza (Uni. Madrid), Przemyslaw Tacik (Univ Cracovie), Cristina Dogot (Univ. Oradea).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search