Virginie Baby-Collin, Sophie Bouffier, Stéphane Mourlane, Atlas des migrations en Méditerranée de l’Antiquité à nos jours, Arles, Actes Sud, 2021, 288 p.

L’atlas propose un panorama original des migrations en Méditerranée depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Plus de 70 spécialistes, historiens, géographes, anthropologues, politologues, se sont donnés comme objectif de montrer comment les migrations ont façonné les sociétés et les cultures méditerranéennes au cours de l’histoire. Ils rendent accessibles grâce à des textes courts, des phénomènes complexes, en mettant en lumière leurs particularités ou leur banalité ou en remettant en perspective les conditions de leur émergence. En regard, des extraits de sources historiques et des illustrations permettent de saisir les espoirs, les inquiétudes, parfois les drames qui accompagnent les mobilités d’hommes et de femmes de tous horizons. Les 200 cartes produites jouent sur les échelles de représentation et varient les angles d’approche thématique : de l’observation des mouvements dans un port aux mobilités qui sillonnent l’ensemble des rivages méditerranéens, jusqu’aux projections mondiales des diasporas méditerranéennes, ou les mutations d’une métropole cosmopolite sous l’effet des arrivées successives de migrants. 

L’atlas se structure en trois parties composées chacune de chapitres au sein desquels se succèdent, après une introduction, des doubles-pages thématiques, laissant ainsi le choix d’une lecture continue ou fractionnée. Il évoque d’abord les structures qui encadrent, contrôlent ou accompagnent les migrations (routes, frontières, lieux d’accueil, cadres politiques et juridiques, puis les différents acteurs (marchands, travailleurs, esclaves, religieux, intellectuels ou artistes) avant de porter attention aux modalités de contacts entre les migrants et les sociétés d’accueil (invasions, colonisations, transferts, cosmopolitisme, xénophobie). 

Cet atlas s’adresse à un lectorat qui cherche à mieux connaître et comprendre une question qui, sous les feux de l’actualité, suscite des discours aux formules lapidaires et parfois outrancières.

L’atlas des migrations en Méditerranée de l’Antiquité à nos jours est un ouvrage qui a bénéficié du soutien de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, de l’École française de Rome et de la Région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search