Forum Franco-Allemand de la Méditerranée (2018)

21 novembre 2018 à l’IEP d’Aix-en-Provence et le 22 novembre 2018 à l’IMÉRA de Marseille

L’OREM a été, cette année encore, partenaire du Forum Franco-Allemand de la Méditerranée organisée les 21 et 22 novembre en collaboration avec le Centre Franco-Allemand de Provence, la Fondation Konrad Adenauer, l’IMÉRA et Sciences-Po Aix. Ce Forum a pour mission d’être une plateforme qui fait progresser le dialogue franco-allemand à propos de leurs relations aux mondes méditerranéens ainsi que celui de ce couple avec ses partenaires en Méditerranée. Le thème des “passions identitaires en Méditerranée et en Europe” a été au centre des interventions et des échanges.

Partout autour de la Méditerranée, l’affirmation véhémente des identités, l’intolérance religieuse et la défiance à l’égard de toute altérité gagnent chaque jour un peu plus de terrain. L’Europe elle-même, ce projet d’intégration, né de l’idée folle et un temps contagieuse de refouler hors de l’histoire la guerre et la destruction. L’Europe semble aujourd’hui incapable d’enrayer la marche funeste de ces passions identitaires. Chaque pays a en outre sa singularité, sa trajectoire et son propre projet. Mais deux éléments au moins concordent dans l’irrésistible ascension de ces mouvements identitaires en Europe, liés à la Méditerranée : la peur de l’immigration, liée à celle de l’islam. Peut-on conjurer la peur et imaginer de possibles mondes communs? Peut-on réinventer l’humanisme et le faire gagner contre les tentations du repli sur soi?

Dans le cadre du Forum Franco-Allemand de la Méditerranée 2018, ces questions ont été abordées lors de deux journées de débat et de réflexion. La première journée s’est déroulée à Sciences Po Aix. Des étudiants, des écrivains, des intellectuels et des responsables politiques ont réfléchi ensemble aux voies d’un humanisme du XXIème siècle à la croisée des Europes et des Méditerranées. Le lendemain a eu lieu une journée d’études à l’IMÉRA, afin d’analyser et d’explorer quatre grands chantiers pour fabriquer du commun entre Europe et Méditerranée : les intraduisibles des monothéismes ; la pensée critique dans l’islam contemporain, européen et méditerranéen ; les nœuds de mémoire, coloniale et post-coloniale, et la politique de la reconnaissance ; et le monde de l’art et partage du sensible.

Le programme de ces deux journées est disponible ci-dessous :



Citer ce billet
Antoine Salama (2018, 23 novembre). Forum Franco-Allemand de la Méditerranée (2018). Observatoire des relations euro-méditerranéennes. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/skn8

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search